De l'exclusion

De l'exclusion

Suicide au travail... rien de surprenant..


Ce qui se produit à France Telecom-Orange, tout comme dans un certain nombre d'entreprises (Tales, EDF, Renault, PSA Citroen, etc.), n'est en rien surprenant. C'est la conséquence d'une logique d'organisation qui s'est déployé au alentour de l'an 2000.

Il apparait que la quasi totalité de ces sociétés, qui font la Une des médias pour des problèmes de suicide en lien avec le travail ou de souffrances au travail, ont toutes fait l'objet de restructurations internes mises en œuvre à partir des conseils de la société Altédia.

Elles ont profondément changés de culture, voir de nature, en changeant de statuts. Elles se sont vues appliquer un modèle d'organisation où l'individu n'est qu'une pièce interchangeable dans un système technique devant démontrer l'efficience de l'entreprise par sa performance économique.

Les organisations de travail ont été restructurés à partir de tableaux de bord permettant de mesurer l'activité et le coût de chacun.

La base méthodologie repose sur un ensemble de processus psycho-sociaux qui participent de la construction de l'individualité, et de l'inter-relationnalité des groupes humains.

En décembre 2002, le gouvernement a nommé la Numéro 4 de cette société, Mme Van Lerberghe Rose Marie, à la fonction de Directrice Générale de l'Assistance Publique-Hôpitaux de Paris.

Après enquête, sur les activités de ce groupe, fondé en 1992 par l'actuel conseiller social du président Sarkozy, nous avons essayé en 2004 d'informer les animateurs principaux de SUD AP-HP des effets sur les personnels qu'allait avoir cette nomination.


Le dossier de cette époque reste pleinement d'actualité, même si la direction générale a depuis changé. La méthodologie, les restructurations et surtout la logique du système est restée.

Le stade d'avancement de la modification des processus psycho-sociaux, la rapidité ou le court temps de leur mise  en œuvre, et surtout la profondeur des modifications des systèmes de représentations est tellement généralisée qu'un certain nombre de phénomènes vont se poursuivre. D'autant que personne ne semble envisager un autre type de fonctionnement. Cela pour le simple raison que tous le monde subit la dictature d'une idéologie du modernisme et du progrès qui fait toujours la fortune du Capitalisme.



18/11/2009
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 13 autres membres